Helvetinjärvi : Promenons-nous dans les bois!

Hellooo!

Aujourd’hui je reviens pour un article plus court que le dernier (parce qu’en ce moment je suis à Saint-Pétersbourg!). Si tu veux entendre parler d’un peu de faune et de flore, des bois finlandais et de voir quelques photos, c’est par ici!

Fin septembre, ma tutrice finlandaise (une étudiante de la même fac que moi qui a pour rôle d’accueillir les étudiants étrangers et de filer un coup de main pour les courses, récupérer les clés, patin couffin), Marja (c’est son nom) m’avait proposée d’aller avec elle faire un tour dans un parc naturel pas loin de Tampere, Helvetinjärvi, donc nous voilà partis le dimanche accompagnées de ma copine indonésienne et de mon pote japonais!

La Finlande est le pays européen où les forêts recouvrent le plus le territoire (66% du pays est occupé par des forêts). On compte à peu près 26,3 millions d’hectares de bois! En Finlande, on parle de forêts boréales (en sachant que tout au nord on trouve plutôt de la toundra). Les trois espèces les plus présentes en Finlande sont les pins, les sapins et les bouleaux.

Les forêts constituent un élément à part entière de la culture finlandaise, comme par exemple dans le poème national The Kalevala, de John Martin Crawford, où il est fait mention de très nombreuses espèces d’arbres, dans le deuxième verset notamment. La Finlande est également recouverte à 30% de tourbière (sorte de marécage où prolifèrent des plantes de la même famille que la mousse). Dans ces grandes forêts, on trouve une faune diversifiée dont les éléments les plus marquants sont les ours et les élans (qui sont énormes et qui causent des accidents, d’où une chasse périodique afin de réguler la population).

La sylviculture est un pan central dans l’histoire de la Finlande car le bois a toujours été extrêmement exploité. Néanmoins, on constate aujourd’hui que malgré toute cette industrie, les forêts finlandaises continuent à croître car les méthodes de prélèvement du bois sont respectueuses et bien gérées.

Majoritairement, les forêts sont des propriétés privés (l’Etat et les entreprises n’arrivent respectivement qu’en deuxième et troisième position), à peu près 500 000 propriétaires.

Maiiiis, (et c’est pour ça que j’adore les finlandais) il existe des « everyman’s rights » (en gros « les droits de Monsieur Tout Le Monde ») qui sont les suivants :

  • Le libre accès à toutes les forêts, que tu marches, que tu fasses du ski, du vélo, du cheval
  • Le droit de camper n’importe tout, du temps que c’est temporaire (du genre deux-trois jours)
  • Le droit de cueillir des baies et des champignons (et il y en a à foison, on avait les mains violettes à cause des myrtilles). D’ailleurs, les finlandais a-do-rent ça, c’est vraiment quelque chose de très commun et banal d’aller se cueillir ses myrtilles, ses framboises et ses champis dans les bois du voisin
  • Le droit de naviguer sur toutes les rivières et de nager (et d’attraper la mort, oui oui ça va ensemble)

Bon, j’arrête mon blabla, mais je m’intéresse un peu à tout ici et le centre-ville est à quinze minutes à pied de la forêt la plus proche, alors c’est normal que j’ai envie d’en parler. D’ailleurs, forêt se dit metsä, oui oui c’est cadeau, tu pourras sortir ça entre amis ou au boulot, ça va vraiment t’aider à gravir les échelons 😉

Bref, pour revenir sur cette journée, c’était hyper sympa, il ne faisait pas trop froid et j’étais contente d’emmener mes copains avec nous. Sur le chemin, on a demandé à un homme si plus loin il y avait de quoi faire des feux de camp (on a mangé des saucisses et des marshmallows, c’était une tuerie) et parce qu’il a parlé en anglais, j’ai deviné direct que c’était un français! Si quelqu’un veut s’amuser à calculer la probabilité que je croise un français dans un parc naturel paumé au milieu de la Finlande, feel free!

Je vous laisse sur ces quelques photos prises par mes copains, il n’y avait pas de soleil et je ne les ai pas retouchées alors « aimez-les comme elles sont » parce que « lé natourelle c’est soublaïïïme ma chérrrrie! ». Allez, la bise

Léna

 


















Retrouvez lenasmadja sur And the Day is Dark and Full of Blondies

Article original : Cliquer Ici

Powered by WPeMatico

Laisser un commentaire