‘Cause Whitecaps, Whitecaps is our name!

Samedi 23 septembre. Lendemain d’anniversaire, lendemain de mes 18 ans. Je me suis organisée dans mon travail pour me permettre d’avoir mon weekend libre et d’en profiter (on a pas 18 ans tous les jours). Ce samedi soir, j’ai envie de descendre en centre-ville Downtown, de me promener, de faire quelque chose un peu spécial. Après avoir longuement harcelé tout l’étage de ma résidence (vous avez dit reloue?), je trouve enfin deux amis disponibles pour m’accompagner. Ils me proposent alors d’aller au match des Whitecaps, l’équipe de football de la ville, contre les Colorado Rapids. C’est l’un des derniers de la saison régulière à domicile.

Le stade vu depuis la baie

Petit aparté dans ce billet, pour expliquer aux novices le concept de saison régulière, et plus largement le fonctionnement de la MLS (Major League Soccer), le championnat américano-canadien de football (ou plutôt soccer, comme ils disent ici). Le championnat inclut des équipes américaines et canadiennes. Elles sont séparées entre deux conférences: la conférence est et la conférence ouest. Les équipes s’affrontent les unes les autres au cours de la saison régulière. À l’issue de la saison régulière, les équipes les mieux placées jouent un tournoi, les play-offs. Le vainqueur de ce tournoi sera sacré champion des États-Unis.

L’affiche n’est pas la plus alléchante de la saison, mais ça m’importe peu, je suis suffisamment contente de me retrouver dans un stade. Stade plutôt rempli, d’ailleurs, ce soir-là nous sommes plus de 30 000 à supporter les bleus et blancs. La chanson de l’équipe passe pendant l’entrée des joueurs (je vous mets le lien parce que je l’aime bien: https://youtu.be/7C9dHS0ypLw), les hymnes des deux pays sont joués, une minute de silence en hommage aux victimes du tremblement de terre à Mexico, et le coup d’envoi est donné. Je suis agréablement surprise par l’ambiance, nos places sont dans le virage des ultras, ça chante, ça danse, ça encourage, je ne me fais pas prier pour me joindre à la fête.

Score final: 2-1 pour Vancouver, dont un but dès la cinquième minute juste sous nos yeux. À l’issue de la rencontre, les ‘Caps prennent la tête de la conférence ouest. Cerise sur le gâteau, le petit trajet au coeur de Vancouver pour récupérer l’arrêt de bus, qui me fait découvrir la ville la nuit pour la première fois, toute fraîche, illuminuée et festive. La soirée a été parfaite.







Retrouvez 1yearinvancouver sur Once Year In Vancouver

Article original : Cliquer Ici

<

p class= »wpematico_credit »>Powered by WPeMatico

Laisser un commentaire