Pauline (Umea) – Une semaine en Scanie

Installée depuis un peu plus d’un mois à Umeå, j’ai décidé de partir à la conquête du sud de la Suède du 10 au 16 octobre. Retour sur une semaine bien sympathique en Scanie.

Malmö.

C’est dans la troisième ville de Suède (après Stockholm et Göteborg), que je suis accueillie par Clémence, une autre bordelaise immigrée en Suède pour son année Erasmus. Elle a accepté de partager un bout de sa chambre étudiante avec moi pour la semaine (merci encore à elle) et de me faire découvrir sa nouvelle ville de cœur.

Comme à Umeå, le vélo est le meilleur moyen de découvrir Malmö. C’est donc munie de la carte Malmo by bike, que Clémence m’a gentiment prêté pour la semaine, que je pars à la découverte de cette ville qui a beaucoup à offrir.

Malmö by Bike

Clémence m’accompagne dans ma première étape, direction Malmö Slott (le château de Malmö) pour une visite du complexe muséal qu’il abrite en son sein. Autant vous dire que lorsque que j’ai passé les portes du château, je n’étais absolument pas prête pour l’expérience très éclectique qui allait suivre.

  • La visite du Malmö Konstmuseum (musée des Beaux-Arts) commence par un énorme fou rire face à cette statue WTF

    Malmö Konstmuseum
  • On enchaîne ensuite avec le Stadsmuseum (musée de la Ville), puis la salle des Chevaliers où l’on en apprend un peu plus sur la place de Malmö au Moyen-Âge et la tour à canon où sont exposées des armes et armures d’époque.

Jusqu’ici rien de vraiment étonnant pour un château. Mais le meilleur (ou le pire) reste à venir.

  • On descend les quelques marches qui nous séparent du reste du complexe pour atterrir sur… des animaux empaillés ! J’aurai compris le lien entre le château et des animaux empaillés si ils avaient été des trophées de chasse (sangliers, chevreuils, cerfs..) mais qu’est ce que viennent faire une vache, un lion ou encore une belette à Malmö ? Dans ma tête c’est l’incompréhension.

  • Et forcément, après les animaux morts, on en vient aux animaux vivants avec l’aquarium qui abrite non seulement des poissons mais aussi toutes sortes de serpents et autres créatures rampantes fort sympathiques.

Je vous avoue que quand je suis sortie je n’ai pas réalisé ce qui venait de se passer. Mon amour pour les châteaux en a pris un coup. Après avoir visité les Châteaux de la Loire, le château de Versailles ou encore divers châteaux en Allemagne j’ai été déroutée par celui de Malmö.

Plus touchée par l’architecture d’un bâtiment que par des pièces disposées dans un musée, la ville de Malmö m’a fortement séduite sur ce point là. En m’aventurant dans Gamla Staden (la vieille ville), et particulièrement en arrivant sur la place Lilla Torg j’ai découvert une authenticité que je ne m’attendais pas forcément à trouver à Malmö, qui ressemble plutôt à une grande métropole. En effet, dans sa construction, cette place bordée par des maisons à colombages (et surtout la jaune qui est juste magnifique) m’a fait pensé dans une moindre mesure à Strasbourg. Quelques rues plus loin, l’imposante église gothique Sankt Petri Kyrka construite avec les pierres rouges caractéristiques du style scandinave renforce ce cachet authentique de Malmö.

  • Petit + : Pour un fika au top je vous conseille d’aller vous poser au Lilla Kafferosteriet. Le café est garantit « commerce équitable » et leurs pâtisseries sont supers bonnes !

  • Lilla Torg
    Lilla Torg
    Lilla Torg

     

    Sankt Petri Kyrka

Après le centre ville, c’est sur mon fidèle vélo que je prends la direction ouest vers Västra Hamnen le quartier ultra moderne du port de Malmö. A l’entrée de ce quartier j’ai le souffle coupé face à la Turning Torso. La Turning Torso est la plus haute tour de Scandinavie. Fier de ses 190 mètres de haut, de 54 étages mais surtout de sa forme torsadée, ce gratte ciel est juste une prouesse architecturale, que l’on doit à l’architecte espagnol Santiago Calatrava Valls.

Turning Torso

En continuant ma route dans Västra Hamnen je découvre un quartier super moderne, qui me fait penser au quartier du port de Cologne en Allemagne, avec des bâtiments très vitrés dans lesquels la mer se reflète. Car oui, ça y est, on est au bord de la mer Baltique, plus exactement au bord du détroit de l’Øresund qui sépare la Suède du Danemark. Et là, un dimanche après midi, assise sur la jetée, sous un ciel complètement blanc, avec l’odeur du sel marin dans les narines, j’ai l’impression d’être dans les Côtes d’Armor. Comme quoi, même en Suède, la Bretagne ça vous gagne!

Ostersund
Ostersund

Lund.

Sur conseil de mon super guide Lonely Planet, c’est à 10 minutes de train de Malmö que je poursuis ma visite de la Scanie. Sa fondation en l’an 1000 fait de Lund la deuxième plus ancienne ville de Suède. C’est donc dans cette ville à l’histoire riche, qu’accompagnée de Clémence, je passe mon après-midi du vendredi.

Pour en apprendre plus sur l’histoire de Lund, direction Kulturen, un superbe musée de plein air où sont reconstitués des bâtiments (de la simple hutte à des résidences du XVIIè siècle) datant d’entre le Moyen-Âge et les années 1930. C’est un super voyage dans le temps qui nous ai proposé tout au long de notre visite de Kulturen.

  • A voir: Vous avez jusqu’au 21 janvier 2018 pour venir découvrir la magnifique expo photo « The Studio of Vanities » du photographe sénégalais Omar Victor Diop consacrée à des personnalités de la culture urbaine africaine. Le jeu entre les motifs du fond et ceux des vêtements des différents modèles est génial. Les couleurs sont aussi magnifiques ! Et pour ceux qui n’auront pas la chance d’y aller vous pouvez cliquer ici pour voir à quoi ça ressemble.

Kulturen
Kulturen
Kulturen

Après Kulturen, direction le Skissernas Museum (le Musée des Esquisses). La particularité de ce musée est qu’il met en avant le travail préparatoire des artistes. On y découvre donc de nombreuses maquettes de monuments, des croquis mais aussi des miniatures de statues.

Skissernas Museum
Skissernas Museum

Comme je l’ai dit précédemment, pour moi, la vraie découverte de l’atmosphère d’une ville passe par l’architecture. A Lund, ce que j’ai vraiment aimé c’est le côté cozy de la ville. Ce n’est pas une ville très grande, les rues sont bordées de maisons à colombages et plusieurs parcs en fond un endroit sympa pour se ressourcer.

  • Petit +: Je suis sûre que vous aurez envie d’un fika, alors direction « Ebbas Skafferi » un petit café où se retrouvent un grand nombre d’étudiants dans une ambiance assez intimiste.

Lund
Lund

 

Ystad.

Après 50 minutes de train au départ de Malmö, nous arrivons à Ystad. Nous nous laissons guider par mon Lonely Planet pour découvrir cette petite ville médiévale.

Nous commençons notre visite par le Klostret i Ystad (le cloître d’Ystad) qui date de 1267. Cet ancien cloître franciscain abrite aujourd’hui des expositions d’œuvres d’art (notamment une grande collection de faïences venant des quatre coins du monde).

Depuis que je suis arrivée en Scanie, tout me fait penser à différents endroits que j’ai visité au cours de ma vie et c’est vrai que face à cette place où se trouve le cloître, une mare aux canards et des bâtisses à colombages, je me revois avec ma grand-mère à donner à manger aux canards dans ce petit village de l’Eure qu’est Broglie. Trop de souvenirs d’enfance qui remontent tout d’un coup.

Klostret

Après ce moment d’émotion, nous arpentons la ville. Comme à Lund, on retrouve le côté typique des maisons à colombages et des rues pavées. Comme le vent commence à se lever et que le brouillard envahit la ville, nous décidons de rentrer. Une petite déception s’installe en moi de ne pas avoir entendu le lur (une sorte de cor). J’avais lu avant de venir, que toutes les 15 minutes de 21h15 à 1h00 du matin, du haut de l’église Sankta Maria Kyrka, le veilleur d’Ystad souffle dans le lur. L’ambiance moyenâgeuse de la ville doit sûrement ressortir encore un peu plus, une fois que la nuit est tombée et le lur sonne. Mais tant pis, ça fait une bonne raison pour revenir!

Ystad
Ystad

 

Mon voyage n’est pas vraiment terminé, puisque j’ai profité d’être à Malmö pour traverser le pont de l’Øresund et découvrir cette ville que je convoitais depuis tant d’années: Copenhague ! Comme j’ai tellement de choses à dire, je vous prépare un prochain article consacré à ma visite dans la capitale danoise.

Sur ce, j’espère que je vous ai donné envie d’aller faire un tour en Scanie parce que c’est vraiment sympa à découvrir.

Hej då

Pauline

Laisser un commentaire